#1 – Emotion 2.O.

émotion 2.0. partie 1

Les réseaux sociaux : nouvelle expérience de l’émotion

J’ai écrit cette saga consacrée à l’émotion 2.0. en 6 parties. Plus facile à lire, ces 6 parties abordent l’émotion 2.0. sous six angles différents et complémentaires. Pourquoi ce sujet ? Parce que sur internet, les émotions circulent, se partagent, se commentent. Elles guident nos choix d’engagement, d’achat, d’adhésion, de suivi. Alors, quand et comment exprimer nos émotions ? Comment susciter l’émotion ? Bonne lecture à tous !

L’émotion en ligne

 

Parmi les différentes espaces où se jouent et se transmettent les émotions, internet occupe une place majeure. Les réseaux sociaux, blogs et autres plateformes, constituent un immense champ d’expression où l’on peut vivre ou revivre des émotions à l’infini.

Internet favorise le développement d’une nouvelle forme d’émotion : l’émotion à distance. Plus besoin de se trouver dans la fosse d’une salle de concert ou dans les gradins du Stade de France pour faire l’expérience du grand frisson. Le web permet de vivre l’événement de l’extérieur.

 

Emotion & réseaux sociaux

Les réseaux sociaux se démarquent des médias traditionnels en ajoutant un élément nouveau : une subjectivité assumée, voire revendiquée. Et internet de devenir un immense réservoir à émotions que l’on partage, que l’on conteste ou que l’on approuve sur Facebook, Twitter, Instagram, YouTube pour n’en citer que quelques-uns !

BuzzSumo, spécialiste en e.reputation, s’est intéressé récemment aux 10 000 articles qui ont engendré le plus grand nombre de partages. Conclusion :  les articles qui se partagent le mieux sont ceux qui véhiculent de l’émotion. Selon l’étude, ce sont l’émerveillement/la stupeur (« awe »), le rire et l’amusement qui sont les plus efficaces.  A l’inverse, les posts qui véhiculent de la tristesse ou de la colère sont en général moins partagés.

Les adeptes des réseaux sociaux verront dans ce partage en ligne de nos émotions, un formidable moyen de liberté d’expression, un amplificateur puissant susceptible de mobiliser les communautés pour les causes les plus nobles.

 

Emotion & engagement

La frénésie des pétitions qui déferle sur les réseaux sociaux, notamment en France, révèle un besoin profond d’exprimer nos émotions publiquement. Et au-delà des émotions, de montrer notre volonté de nous engager. Il s’agit donc désormais de dépasser la seule manifestation de ses émotions pour passer à l’action. Une réponse à deux besoins : le besoin d’appartenance (en l’occurrence, une communauté de pensées) et le besoin de transformation (changer le système, modifier une loi, infléchir sur une décision).

Les plus prudents, pointeront du doigt la possibilité pour les individus et les organisations moins bienveillants, de faire grossir par effet de propagation, des émotions négatives voire destructrices. Ils noteront au passage le caractère éphémère des émotions que l’on chasse et que l’on zappe d’un simple clic.

Quant aux réseaux sceptiques, ils regretteront l’absence totale de recul, de l’analyse et la vérification des sources, sacrifiés sur l’autel de l’émotion instantanée.

Dans l’émission de France Culture, La Grande Table, Dominique Cardon sociologue et professeur à Sciences Po/Medialab, met en lumière les nouvelles formes émotionnelles engendrées par internet.

 

« Les Réseaux sociaux sont un espace d ‘émotion et un espace conversationnel. Ce sont en quelque sorte nos nouveaux bistrots. Le danger n’est pas tant dans l’existence de ces espaces qui participent à la sociabilité (réseaux sociaux) mais dans la tentation de donner à leurs contenus une autorité et une visibilité qu’ils n’avaient pas. Les médias ont en cela une grande responsabilité lorsqu’ils vont piocher dans des conversations le contenu de leurs prochaines rubriques. »

 

L’émotion est l’énergie inépuisable qui alimente notre quotidien et nourrit nos décisions. D’elle découlent nos actions en ligne : likes, commentaires, suivis, inscriptions, abonnements, achats. Ce qui n’a pas échappé aux professionnels de la communication et du marketing…

LA SERIE EMOTION 2.0. CONTINUE!

Cet article vous a plu ? L’épisode #2, disponible en 1 clic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact

contact anne josse

 

Infos utiles

pour vous

Hop hop hop : grandissez-vous avec des infos qui vous feront prendre une longueur d’avance

A lire aussi…