#6 : Emotion 2.0.

émotion 2.0. : épisode 6

L’art du storytelling

Dans ce dernier article de la saga « Emotion 2.0. », intéressons nous à la mise en récit. Le storytelling concerne toutes les tailles d’entreprises : de la micro entreprise à l’entreprise du CAC40. Tous les secteurs sont conviés à se raconter : marchand, associatif, public. Le storytelling, c’est aussi l’affaire de tous les acteurs : en cosmétique, bureautique, nautique, robotique, politique…Conseillers, pédagogues, coaches…Créateurs, concepteurs, accompagnateurs.

Un autre rapport au temps

 

Dans un autre genre, l’art du storytelling ne cède pas à l’immédiateté que lui offre l’hashtag et l’émoticône.

Il consiste à raconter de la manière la plus juste, et la plus captivante, une personne, un produit, une organisation, un projet. Il ne s’agit pas de décrire ni d’argumenter. L’objectif visé est de plonger son audience dans une histoire à laquelle elle est invitée à prendre part.

Souvenez-vous des histoires que l’on vous lisait enfant. L’attention que vous portiez à chaque mot, l’empressement que vous ressentiez à connaître la suite, l’envie de devenir à votre tour le héros de l’histoire !

 

Se mettre en récit

 

Pour sortir du brouhaha numérique, émerger de la blogosphère, attirer l’attention dans un écosystème digital ultra concurrentiel, le storytelling permet de réenchanter notre quotidien en nous faisant vivre une expérience unique.

Les plus grandes marques de luxe connaissant les enjeux du storytelling. Leurs nouveaux projets deviennent des aventures extraordinaires. Leur historique se transforme en histoire, leurs offres sont présentées comme autant d’expériences incroyables. Par la magie du storytelling, la marque se transforme en légende.

Pourquoi cela serait-il réserver aux grandes marques ?

Le Luxe aurait-il l’exclusivité de la mise en récit ?

Certainement pas !

Même si les budgets alloués par les grands noms de l’industrie du Luxe sont pour scénariser leur histoire et leurs produits dépassent largement les budgets des petites et moyennes entreprises, celles-ci doivent trouver leur manière de se raconter.

Aux PME, TPE et aux indépendants, de se mettre en récit pour créer à leur tour un phénomène hypnotique chez leurs cibles.

Quelques outils au service de votre storytelling en ligne

  • Un site internet où s’esprime votre « WHY » : mieux qu’un catalogue d’offre
  • Le format vidéo, en one shot ou en épisodes à suivre : follement viral !
  • Des outils de présentation dynamique en ligne comme Xtensio par exemple : tellement moderne !
  • Des créations visuelles originales confiées à des professionnels de l’image (graphistes, animateurs) : tellement efficaces !
  • Votre résumé LinkedIn : l’arme fatale pour être repéré
  • Votre pitch :quelques mots pour donner envie de connaître la suite

Conclusion de la saga émotion 2.0.

 

Plus que jamais, le digital nous apporte la preuve qu’il n’est pas un espace froid et déshumanisé. Les émotions y trouvent un nouveau terrain d’expression tandis que les réseaux sociaux participent à leur diffusion, répondant ainsi au besoin fondamental de l’individu : celui de partager ses idées et ses états d’âme. Ce sont elles qui font naitre les communautés et instaurent la relation entre les marques et l’internaute. Fascinant espace web qui enrichit chaque jour sa palette d’expression ! Hashtags, emojis, films, récits, articles, billets, photos, gif, pétitions, motion, flat et désormais material design, chat, forum, post Facebook, tweet, Instagram, sliders, …A chacun son outil d’expression pour raconter son émotion en format 2.0.

Accro à la série emotion 2.0. ?

Cet article vous a plus ? Lisez les autres !

Dans les épisodes précédents…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact

contact anne josse

 

Infos utiles

pour vous

Hop hop hop : grandissez-vous avec des infos qui vous feront prendre une longueur d’avance

A lire aussi…